3 jours en Pyrénées centrales avec le Sony a7ii

Sony ILCE 7mk2 Sony 24-70 f4 oss

Le boîtier Sony a7ii et son 24-70 f4, protégés pour affronter les rudes conditions pyrénéennes !

Une semaine après l’acquisition du Sony Alpha 7 Mark II en remplacement de mon vaillant Sony a99, il est temps de mettre en situation la nouvelle acquisition pour un test intensif. C’est donc parti pour 3 jours dans les Pyrénées, ayant pour buts principaux les deux espèces d’Iberolacerta des Pyrénées centrales, et la sous-espèce zinnikeri de la Vipère aspic évidemment.

Focus-002

Sony a7ii + 24-70 f4

 

Petit rappel des faits…

Les boîtiers Sony ont pour eux quelques avantages déterminants pour la pratique de la photographie des Amphibiens et Reptiles, et de la petite faune de manière générale. Premier exemple : la présence d’un écran orientable, même (et surtout !) sur les boîtiers haut de gamme permet la visée dans les positions les plus inconfortables, tout en conservant l’ensemble des automatismes de l’appareil (aucune restriction d’autofocus ou autre).

Un deuxième exemple : la visée électronique. Celle-ci fait souvent l’objet de débats plus ou moins raisonnées (sur le thème qualité et plaisir de visée de la visée numérique versus visée optique), mais ses atouts sont indéniables pour cette pratique, avec notamment la possibilité de visionner et contrôler dans le viseur les photos prises sans lever le nez de l’appareil (quel bonheur en conditions ensoleillées, lorsqu’on ne voit rien sur l’écran !).

L’acquisition du Sony a350, à l’époque (qui conservait l’autofocus avec une visée écran orientable), avait été une première petite révolution pour moi (quel bonheur pour les photos d’Amphibiens, l’appareil au ras du sol, les pieds dans l’eau au mois de février !), le passage à la visée électronique avec l’a77 en sera une deuxième. Désormais, impossible pour moi de revenir en arrière, et je ne suis même plus nostalgique de la visée optique, même celles des FF actuels.

Aujourd’hui, c’est une troisième (r)évolution pour moi, avec l’abandon des boîtiers reflex, et le passage définitif à l’hybride avec l’a7ii, qui permet d’emmener partout avec moi un boîtier 24×36 hyper qualitatif, mais tout rikiki !

Focus-003

C’est parti pour une matinée de prospection – Sony a7ii + 24-70 f4

Alytes obstetricans

Une femelle d’Alyte accoucheur pour commencer

Anguis fragilis

Jeune Orvet fragile…

Focus-006

… Et mâle adulte

Anguis fragilis

Gros plan de tête de ce fascinant lézard

Coronella austriaca

Jeune Coronelle lisse

Focus-009

Focus-010

Vipère aspic

Quelques beaux exemplaires de Vipera aspis zinnikeri

 

Dans le sac à dos…

Pour ces 3 jours dans les Pyrénées, les objectifs qui accompagnent le Sony a7ii sont les suivant :

  • Un Sony Zeiss 24-70 f4 OSS, le transtandard classique pour le tout venant,
  • Mon vieux et indéboulonnable Tamron 90 2.8 Di Macro, un incontournable pour l’herpéto. Il me suit partout depuis des lustres. L’AF n’est pas terrible, l’objectif est bruyant, mais le piqué excellent dans toutes les situations (comme tous les objectifs macros….). Monté sur la bague LA-EA4, tous les automatismes sont conservés, et il se comporte exactement comme sur mon a99. A terme, je le remplacerai certainement par le Sony FE 90 mm f2.8 Macro G OSS, mais son prix est aujourd’hui aussi élevé que sa note sur DXO… Il vient juste de sortir, ça devrait baisser progressivement.
  • Un Sigma fisheye 15 f2.8 EX DG, un objectif bien spécifique, de conception un peu ancienne lui aussi, mais qui permet des clichés surprenants (quelques exemples dont vous me direz des nouvelles par ici).
  • Un Sigma 400 Apo macro. Un ancêtre, un dinosaure que dis-je, cassé en plus (l’AF ne fonctionne plus, c’est classique chez cet objectif), mais que j’avais récupéré pour une poignée de cacahuètes, et qui reste relativement bon pour la photo en proxi. A terme, il pourrait par être remplacé par un Sony 70-400 G SSM, très bon dans ces mêmes conditions, mais il n’y pas d’urgence.

Ce sera tout pour cette fois, j’ai décidé de partir léger…

Focus-012

Lacerta bilineata

Les lézards verts sont nombreux dans le secteur

Focus-014

Une belle femelle de Vipère aspic dans son habitat – Sony a7ii + Sigma 15 f2.8 fisheye

Focus-015

 

Mes impressions…

Sur le terrain, je ne suis pas dépaysé. L’ergonomie du Sony a7ii est une sorte de mixte entre l’a99 et l’a6000. Ça tombe bien, j’ai eu les deux. Le plus génial est la possibilité de configurer à sa sauce la quasi-totalité du boîtier : il est possible d’assigner des fonctions à pas moins de 11 boutons !

Ça demande un petit moment de préparation à tête reposée pour avoir une configuration aux petits oignons, mais quand on en prend la mesure de toutes les possibilités, c’est juste génial.

Je regrette juste l’impossibilité d’assigner la fonction « permutation visée écran/viseur », par exemple au bouton C3. Ça serait bien pratique lorsque l’on souhaite garder la visée écran dans certaines situations de cadrages… acrobatiques (ceux qui possèdent le fisheye comprendront surement !).

Malgré la petite taille de l’appareil (et mes grandes paluches), la tenue en main est excellente, grâce à une poignée large et profonde. C’est parfait, même quand je monte sur le boîtier les maousses Sigma 400, ou Tamron 70-200 2.8 (que je n’ai pas emporté dans la besace cette fois-ci).

Speleomante - Cave salamander

L’étrange Spéléomante… oups ! Spélerpès

Focus-017

Focus-018

Le Spélerpès dans son habitat – Sony a7ii + Sigma 15 f2.8 fisheye

Focus-019

Focus-020

Une belle matinée s’annonce en vallée ariégeoise – Sony a7ii + 24-70 f4

Focus-021

Sony a7ii + Bague LA-EA4 + Tamron 90 2.8 Di Macro. Sauf mention contraire, toutes les photos de l’article ont été prises avec cet objectif

Focus-022

Focus-026

Focus-027

Asp viper

Encore pas mal de nouveaux exemplaires de Vipère aspic ce matin

Focus-023

Focus-024

Nouvel Alyte, un petit crapaud photogénique

Focus-028

Focus-032

Le rare Lézard du Val d’Aran, Iberolacerta aranica – Sony a7ii + 24-70 f4

Focus-029

Focus-030

Melanistic Zootoca vivipara

Plus rare encore, un jeune Lézard vivipare mélanique ! Belle trouvaille !

Focus-033

Focus-034

Un isard sur le chemin de rando – Sony a7ii + Sigma 400 APO macro

Focus-035

Sony a7ii + 24-70 f4

Focus-036

Fin de soirée en Ariège – Sony a7ii + 24-70 f4

Focus-037

La nuit est légèrement couverte – Sony a7ii + Sigma 15 f2.8 fisheye

Focus-038

Montée dans le brouillard, un visage nous regarde ? – Sony a7ii + 24-70 f4

 

Focus-040

Magnifique mâle de Lézard d’Aurelio, Iberolacerta aurelioi

Focus-042

Focus-044

Scène de prédation sur un papillon de nuit – Sony a7ii + Sigma 400 APO macro

Focus-046

Magnifique vallée ariégeoise… Sony a7ii + 24-70 f4

Focus-047

… Un petit paradis pour la Grenouille rousse ! – Sony a7ii + 24-70 f4

L’appareil est réactif, et on prend vraiment un plaisir fou à utiliser cette bête tout au long de la journée. Au final, le seul véritable défaut de l’appareil reste son autonomie. Les batteries sont toutes petites, et lors de nos folles sessions à photographier vipères et lézards, on arrive à vider une batterie en un jour. En altitude, le froid n’aide pas non plus… Il faut donc en prévoir plusieurs, surtout quand on part s’isoler en pleine nature pour une semaine !

Montée en ISO, dynamique globale du capteur, précision de la colorimétrie… la qualité d’image du Sony a7ii est tout bonnement excellente. Et on parle d’un capteur 24×36… Evidemment, il y a mieux depuis quelques temps, mais c’est beaucoup plus cher !

Les classiques points positifs et négatifs…

Points positifs :

  • Ergonomie générale et possibilité de configuration quasi illimitée du boîtier,
  • Encombrement général (mon dos me dit merci),
  • Qualité d’image sans compromis et capteur… Sony ;-),
  • Réactivité globale excellente, même si les ornithos et amateurs de Bug in Fly trouveront sûrement à redire ! :-),
  • Parc optique encore limité pour certains, mais illimité pour d’autres, puisque les objectifs de toutes marques sont acceptés via une simple bague… (miam le Canon MPE… :-)),
  • Boîtier stabilisé sur 5 axes, même avec les objectifs de marques tierces utilisés avec une simple bague ! 🙂
  • Les possibilités infinies de cadrage grâce à l’écran orientable et la visée électronique.

Points négatifs :

  • Impossibilité de débrayer la permutation automatique écran/viseur sans passer par le menu
  • Autonomie
  • Un écran orientable sur deux axes, comme sur l’a77 et l’a99, ça serait possible sur un si petit boitier ?
  • Absence d’un petit flash intégré, qui permettrait de contrôler un cobra en Wire-Less (le hvl20 est… pénible à utiliser).
  • Il manque encore quelques objectifs compacts… Pourquoi pas les mêmes 24-70 et 90 macro, mais sans stabilisation intégrée (puisque les nouveaux a7 possèdent tous la stabilisation intégrée au boîtier…), et pourquoi pas un 300f4 ultra compact, comme, par exemple, le petit dernier proposé par Nikon ?…

Au final, le bilan est très positif. Le passage de l’a99 à l’a7ii est quasi transparent pour moi, et je me retrouve avec un boîtier ultra-compact et qui ouvre à des tonnes de possibilité… Désormais, plus qu’à faire des photos !

Vous voulez des clichés de meilleures qualités ? C’est par ici !

Focus-043

 

This entry was posted in Herpétologie, Techniques et matériels.

16 Commentaires

  1. Franck 22 octobre 2015 at 10 h 55 min #

    Bonjour,

    Bravo pour ces belles images. Je possède un A 6000 et je songe à acquérir ce A7 mark2 mais pour une utilisation un peu différente. Notamment des photos de spectacles où monter à 3200, voire 6400 ISO est courant. Et sport en salle où un bon AF est nécessaire. Je pense que sur l’AF, vous avez pu facilement jugé sur vos sujets pas toujours statiques.
    Pouvez vous m’en dire plus sur ces 2 aspects ?
    Ce zoom 24/70 semble pas mal du tout.
    Cordialement

    • Matthieu Berroneau 22 octobre 2015 at 12 h 16 min #

      Merci !
      L’AF de l’a7ii est probablement un peu inférieur à celui de l’a6000. Si cet aspect est primordial pour vous, le mieux est peut-être de tester au préalable dans vos conditions d’utilisation. De mon côté, en journée, je trouve l’AFC efficace avec le 24-70. Je suppose qu’il doit être également excellent avec le 70-200 f4 oss.
      Pour ce qui est de la montée en ISO, évidemment, l’a6000 ne peut pas lutter face à l’a7ii.
      Cdt,
      Matthieu

  2. Lefebvre 15 décembre 2015 at 14 h 14 min #

    bonjour,

    bien jolies toutes ces petites bestioles pyrénéennes.. bravo pour vos photos animalières et les autres.

    Comme vous je suis un fidèle Minolta puis Sony. J’envisage sérieusement un A7II, surtout que mon parc d’objectifs minolta et type A est conséquent quasiment totalement en FF. J’ai noté que vous aviez adopté la bague LA EA4 qui dites moi si je me trompe garde tous les automatismes pour toutes les longueurs focales mais qu’en est il pour ce qui est de la vitesse de l’AF? Par ailleurs, depuis vos quelques jours de randonnée Sony a mis a jour son firmware pour précisément l’AF… Dans ces conditions est ce que la bague LA EA3 ne serait pas suffisante et même préférable si elle garde les automatismes (dans quelles proportions, avec quelles contraintes)? Je dois dire que l’évolution de l’AF est permanente depuis la sortie de l’A7 et que les fabricants de bagues s’en donnent à coeur joie , mais toutes les études que l’on trouve sont en anglais ce qui ne facilite pas les choses. J’ai lu que l’A7Rii gardait l’automatisme même pour des objectifs non type A.. mais au delà plus précisément qu’en est il des la pratique? Je n’ai pas les moyens ni l’utilité réelle d’un A7Rii d’autant que les anciennes optiques même bonnes risquent d’être dépassées.

    Voilà mes interrogations, certes assez techniques mais que votre expérience devrait éclairer

    Un grand merci

    Bons reportages futurs et félicitations cordialement JML

    • Matthieu Berroneau 15 décembre 2015 at 15 h 36 min #

      Bonjour et merci !
      C’est assez simple : la bague LAAE3 n’a pas de moteur AF intégré, et ne permet l’autofocus (rapide depuis la mise à jour 2.00) qu’avec les objectifs motorisés, cad SSM ou SAM. Vous dites que vous avez des objectifs minolta, or la plupart ne sont pas motorisés. Il vaut faudra donc obligatoirement passer par la bague LAEA4 qui intègre un moteur AF et une came, et permet l’AF avec tous les objectifs en monture A, minolta ou sony (ou marque tiers). La vitesse AF est alors celle du moteur de la bague qui a été repris du boitier a65. Il donc franchement rapide et efficace, en tout cas largement suffisant pour la majorité des sujets.
      Pour ma part, j’avais deux objectifs que je souhaitais absolument conserver lors de mon passage à l’A7ii : le Tamron 90 macro et le Sigma 15 fisheye. Ces deux objectifs n’étant pas motorisés, j’étais obligé de passer par une bague LAEA4 pour conserver leur autofocus.
      Et conserver évidemment la stabilisation boîtier… ;-).
      J’espère que j’ai été assez clair, n’hésitez pas sinon !

      • Lefebvre 15 décembre 2015 at 18 h 30 min #

        bonsoir,

        merci de cette réponse rapide. C’est tellement plus clair vu par quelqu’un qui a l’expérience… J’espère que mes vieux cailloux seront à la hauteur du full frame. Je partirai d’abord avec l’optique du Kit le 28 70 ( elle est si bon marché..), mes 20,50 macro, 90 macro et 135 l’épauleront au moins jusqu’à l’acquisition d’un 24-70… on va d’abord essayer de bons cadrages, de bons sujets; chaque chose en son temps. Je m’inspirerai de votre dossier pour quelques macros animalières…

        merci encore de votre gentillesse (et clarté) cordialement JML

        • Matthieu Berroneau 15 décembre 2015 at 18 h 50 min #

          Que des focales fixes ! Elles passeront sans problème !
          Merci à vous, Cdt !

  3. Nicolas 23 février 2016 at 9 h 59 min #

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour cet article !
    J’aurais une petite question, on voit sur vos photos que vous utilisez une protection qui semble être en cuir pour le boitier, pouvez me dire si vous en êtes satisfait et me donner la référence s’il vous plait ?
    Bonne journée

  4. Pascal 13 décembre 2016 at 17 h 40 min #

    Bonjour
    Je suis utilisateur du A77II et souhaite passer au 24*36. J’ai essayé vite fait en magasin le A99 et le A7II. Je préfère le viseur du A99; il me semble qu’il y a du scintillement sur celui du A77II. Il y a peut être un réglage quelque part, je n’ai pas eu le temps de faire le tour des menus. Peux tu confirmer ou infirmer: toi qui utilises ou as utilisé les 2 boitiers quelle la qualité des 2 viseurs ?

    • Matthieu Berroneau 13 décembre 2016 at 19 h 25 min #

      Bonjour,
      Je n’ai plus l’a99 depuis un an maintenant. Je me rappelle peut-être d’un viseur légèrement supérieur sur l’a99 (en effet moins scintillant). Mais franchement la différence m’a semblé vraiment minime, et je serai curieux de refaire le test aujourd’hui. En tout cas si tu hésites entre les deux boitiers, je pense pas que ce soit le critère le plus important.
      Compacité et comptabilité vs AF et autonomie, c’est surtout ces différences qui seront importantes dans la vie de tous les jours à mon avis.

      • Pascal 14 décembre 2016 at 12 h 08 min #

        Merci.
        je voulais dire scintillement sur le A7II (pas sur le A77II dont je trouve le viseur très proche de celui du A99, juste moins grand). En fait le viseur et l’ergonomie compte pas mal pour moi. L’ergonomie du A7 (je l’avais essayé 1 journée) ne m’avait pas plu. Le but du A7II (dont l’ergonomie se rapproche des SLT avec ces 2 molettes etc) serait d’utiliser des focales (plutôt longues > 200mm) Canon et Sigma qui n’existent pas en monture A.
        Au sujet de l’AF, quel est ton ressenti entre le A99 et le A7II: la plus grande couverture des collimateurs ? la vélocités de l’AF avec des bagues d’adaptations ?

        • Matthieu Berroneau 14 décembre 2016 at 17 h 07 min #

          OK. Je travaille parfois avec le sigma 400 apo macro sur l’a7ii. C’est évidemment moins confortable qu’avec l’a99 mais ça fonctionne quand même très bien. ça m’arrive même de tenir l’ensemble par la poignée de l’a7ii seule, l’ensemble est solide.
          Concernant l’AF je ne préfère pas me prononcer car je suis incompétent sur ce sujet. Je travaille essentiellement en MF, ou en AF en mode collimateur central. La bague LA-EA4 utilise le module AF de l’a65. C’est donc un AF assez efficace mais théoriquement inférieur à celui de l’a77 et de l’a99. En attendant peut-être une mise à jour de la bague. Je l’utilise beaucoup moins aujourd’hui car j’ai aussi remplacé mon Tamron 90 macro de l’époque par le Sony 90 oss…
          http://www.herpetofocus.fr/fe-90-f2-8-macro-g-oss-la-prise-en-main-du-nouveau-macro-de-chez-sony-6582/
          Aujourd’hui je travaille surtout avec des objectifs en monture native. L’AF est alors toujours très bon en condition lumineuse, et se dégrade quand la lumière baisse.

          • Pascal 14 décembre 2016 at 19 h 50 min #

            ok merci beaucoup pour tes réponses

  5. avocat tunisie 15 décembre 2016 at 9 h 08 min #

    Je trouve votre site très beau,je vous souhaite une bonne continuation .

  6. Serge 28 mars 2018 at 16 h 42 min #

    Bonjour

    bravo pour ces très beaux clichés, un travail d’orfèvre !
    cependant je trouve vos photos un peu plates en colorimétrie hélas, elles mériteraient un traitement de contraste bien ajusté, pour les rendre plus « vivantes »

    un confrère photographe qui a aussi un A7 II et qui connait bien les Pyrénées

    cordialement

4 Trackbacks

  1. Par Sony Tidbits… | sonyalpharumors le 22 octobre 2015 à 3 h 46 min

    […] Selling Nikon gear and making the switch (SonyAlphaForum). Canon 5DS R & 20mm f/2.8 USM versus Sony A7R II & LEICA 21mm f/3.4 (Ken Rockwell). ILCE-7RII: A-Mount with LA-EA3 or LA-EA4 ? (Joerghaag.com). 3 jours en Pyrénées centrales avec le Sony a7ii (Herpetofocus). […]

  2. […] Les objectifs macros me suivent depuis toujours. J’ai commencé avec l’ancien Sigma 105 macro, dont les pignons avaient à l’époque finit par lâcher (une maladie récurrente chez les Sigma en monture Sony à l’époque). J’ai eu par la suite les deux objectifs macro de chez Tamron, à savoir le 90 (90mm f/2.8 SP Di Macro) et le 180 (180mm f/3.5 SP Di LD), le premier étant depuis toujours resté dans mon sac photo, monté sur le Sony a7ii via la bague LAEA4. […]

  3. […] le matériel que j’utilise pour photographier mes sujets ! Retrouvez quelques prises en main ici (notamment le Sony a7ii et la bague Laea4), ici (le voigtlander 15mm) et ici (le Sony 90 oss macro) […]

  4. […] le matériel que j’utilise pour photographier mes sujets ! Retrouvez quelques prises en main ici (notamment le Sony a7ii et la bague Laea4), ici (le voigtlander 15mm) et ici (le Sony 90 oss macro) […]

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé. Les champs requis sont marqué par *

*
*

CommentLuv badge