Field Report – Two week in Uganda, country of extrem viperids – March 2017 – part three

 

Step 4 : Savannah

In one week (very intense we have to say), we managed to observe the three most wanted species of the trip. The next week is therefore dedicated to a more relaxed visit of the country, especially on its western part, more touristy, and where most of the national parks are concentrated. So let’s go for a few days to meet the bigs mammals of the country! Probably we miss some of them, but let us point out, in the order of observations: Forest’s Elephants (discreets!), Babouins and other monkeys of all species (very abundant), Buffaloes, Hippopotamuses, various Antelopes, Warthogs, Hyaena, Giant forest hog (very impressive!), and African bush Elephants, sometimes … too close! In summary, numerous great memories. Only disappointment, no Lions: they were in the area but impossible to observe them … « it is the nature! »

En une semaine (très intense il faut bien avouer), nous avons réussi à observer les trois espèces les plus attendues du voyage. La semaine suivante est donc dédiée à une visite plus « relax » du pays, notamment sur sa partie ouest, plus touristique, et où se concentrent la majeure partie des parcs nationaux. C’est donc partie pour quelques jours à la rencontre des grands mammifères du pays ! Tous ne seront pas cités ici mais signalons toutefois, à peu près dans l’ordre de leur rencontre : Eléphants des forêts (furtifs !), Babouins et autres singes en tout genre (très abondants), Buffles, Hippopotames, Antilopes variées, Phacochères, Hyène, Hylochère (très impressionnant !), et surtout Eléphants de Savanes, parfois… un peu trop proches ! En bref, des souvenirs pleins la tête et des étoiles pleins les yeux.  Seule déception, pas de Lions : ils étaient pourtant dans le secteur mais impossible de les observer… « it is the nature ! »

Sclerophrys maculata

Habitat of Hemidactylus mabouia

Ptychadena (mascareniensis ?) – Rocket frog : elle porte bien son nom !

 

Affût au lever du jour… ambiance !

Trachylepis maculilabris

 

Reptile surveys are less intense, but observations are still done: a few scincids and agams, numerous chameleons Trioceros ellioti, a magnificent Monitor lizard Varanus niloticus, and too far Nile crocodiles Crocodylus niloticus. Some snakes, with a beautiful House snake Boaedon fuliginosus and the fast Philothamnus semivarigatus. Two enormous Spitting cobra Naja nigricollis skins, and a large Puff Adder Bitis arietans … dead on the road.

Les prospections Reptiles sont moins intenses, mais les observations se poursuivent malgré tout : quelques scincidés et agames, de nombreux caméléons Trioceros ellioti, un magnifique Varan du Nil Varanus niloticus, et de trop lointains Crododiles du Nil Crocodylus niloticus. Les serpents ne sont pas en reste, avec un beau Serpent des Maisons Boaedon fuliginosus et le rapide Philothamnus semivarigatus. Deux énormes mues de Cobra cracheur Naja nigricollis, et une grosse Vipère heurtante Bitis arietans… écrasée sur la route.

Welcome to Queen Elizabeth Park

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Beautiful Nile Monitor lizard – Superbe Varan du Nil

 

Elephant de Savane, des animaux à photographier avec précaution

Waterbuck Antelope

Olive baboon – Babouin olive

Giant Forest Hog – Hylochère : c’est énorme !

Spotted Bush Snake – Philothamnus semivarigatus…

Not afraid family of Banded mongoose! Et une colonie peu farcouche de Mangouste rayée!

 

Naja nigricollis skin

 

 

 

Phacochère – Warthog

 

 

Trioceros ellioti

Good find: Boaedon fulginosus

 

 

 

 

 

 

Hippo was here…

 

 

Unknow frog…

Another Rocket frog

 

Trachylepis (maculilabris ?)

 

It is finally time to back to the airport … The road is long, and we make a last stop near Kampala. The time for some last interesting observations, including a beautiful tree frog of the genus Leptopelis (kivuensis?). But no new snakes despite our last efforts.

Il est finalement temps de rentrer vers l’aéroport… La route est longue, et nous faisons un dernier arrêt près de Kampala. Le temps pour quelques dernières observations intéressantes, avec notamment une belle Rainette du genre Leptopelis (kivuensis ?). Mais pas de nouveaux serpents malgré nos derniers efforts.

 

Beautiful Leptopelis kivuensis

Adolfus jacksoni

 

Last chance?

Back to airport…

 

Finally, we are ready to go back to Europe, with great memories in heads, great pictures and videos in memory cards! Uganda is our first experience in Central Africa. The densities of Reptiles and Amphibians appeared to be lower compared to the countries of South America or Southeast Asia. But the few animals observed are so great, because of their size, their color or their look!
However, we are not insensible face to the state of conservation of most of the country’s natural areas. The anthrophic pressure is absolutely enormous, and the Atheris hispida and Bitis nasicornis are now only present in few small natural spaces, eaten daily by crops and forest fires … The future of these ramarkable species seems today more than uncertain … Ugandan, thanks you for your heartwarming welcome, and please, protect your nature!

Au final, nous voici prêts à rentrer pour l’Europe, avec des souvenirs plein la tête, des photos et des vidéos plein les cartes mémoires ! L’Ouganda sera notre première expérience en Afrique centrale. Les densités de Reptiles et d’Amphibiens nous ont paru plus faibles par rapport aux pays d’Amérique du Sud ou d’Asie du Sud-est. Mais les rares animaux observées valent le coup d’œil, de part leurs dimensions, leurs couleurs ou leur look !
Nous ne restons toutefois pas insensibles devant l’état de conservation de la majeure partie des espaces naturels du pays. La pression anthrophique est absolument énorme, et les Atheris hispida et Bitis nasicornis se sont aujourd’hui plus présentes que dans quelques rares petits espaces naturels, grignotés tous les jours par les cultures et les feux de forêts… L’avenir de ces espèces remarquables y semble aujourd’hui plus qu’incertain… Ougandais, merci pour votre accueil chaleureux, et SVP, protégez de votre mieux votre nature !

 

 

Photos – Pictures : L. Barthe, F. Bernard, M. Berroneau, D. Troquereau

Special thanks to Tom, Jeff, Nsuggu, Mathias, and all their friends.

Retour à la première partie – Back to the part one

Retour à la deuxième partie – Back to the part two

Liste non exhaustive des observations – Incomplet list of observations:

Reptiles
Trachylepis maculilabris
Trachylepis striata
Hemidactylus mabouia
Hemidactylus (angulatus ?)
Trioceros ellioti
Acanthocercus sp.
Acanthocercus atricollis
Adolfus joacksoni
Varanus niloticus
Crocodylus niloticus
Pelomedusa rufra
Boaedon fulginus
Dasypeltis atra
Psamnophis mossambicus
Philothamnus sp. or Hapsidophrys sp.
Philothamus semivariegatus
Toxicodryas blandingii
Dispholidus typus
Dendroaspis jamesoni
Naja nigricollis
Naja melanoleuca
Atheris hispida
Bitis arientans
Bitis gabonica
Bitis nasicornis

Amphibians
Sclerophrys maculata
Leptopelis sp.
Leptopelis kivuensis
Hyperolius sp.
Ptychadena mascareniensis
Ptychadena oxyrhynchus
Phrynobatrachus (natalensis ?)

 

Plus d’infos sur nos voyages sur www.atheris.earth – More info about our trips on www.atheris.earth

Plus de photos sur www.matthieu-berroneau.fr – More pictures on www.matthieu-berroneau.fr

This entry was posted in Field trip report, Out of Europe.

4 Commentaires

  1. Michaël 21 juillet 2017 at 16 h 43 min #

    La biodiversité en Ouganda est hallucinante. Je suis vraiment content d’être passé sur cette page, vos photos sont merveilleuses. Je ne sais pas trop quel type d’objectif vous utilisez pour faire des plans macros, mais la qualité est excellente.

  2. Cora 8 novembre 2018 at 15 h 18 min #

    Je ne connaissais pas du tout l’Ouganda, mais vos photos sont tout simplement hallucinantes…Les parcs nationaux il n’y a pas mieux je trouve. On parle toujours du Kenya… mais il n’y a pas que ce pays la preuve!

    Ce n’était pas dangereux de vous avancer si près du troupeau d’hippopotames? Ils sont réputés pour être dangereux non?

    • Matthieu Berroneau 8 novembre 2018 at 18 h 23 min #

      Merci !
      Il faut en effet rester à distances respectables… Là c’était la limite !

One Trackback

  1. […] Aller à la troisième partie – Go to the part three […]

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé. Les champs requis sont marqué par *

*
*

CommentLuv badge