Pseudocerastes urarachnoides, une vipère hallucinante !

Pseudocerastes urarachnoides ou Spider-tailed Horned Viper est une vipère unique. Il s’agit d’un petit Viperidae d’une soixantaine de centimètres maximum ayant pour répartition l’Ouest de l’Iran.

Elle possède une queue modifiée imitant un insecte ou une araignée, au choix, lui permettant d’attirer ses proies. On connait plusieurs cas de tail-luring chez les serpents mais celui-ci est particulièrement impressionnant. Je vous laisse admirer !

 

 

En 1968,  la seconde Street Expedition à travers l’Iran collecta ce qui semblait être Pseudocerastes persicus avec un solifuge attaché à la queue. L’examen du spécimen en 1970 révéla que l’étrange arachnide n’était en fait qu’une protubérance mais ne pouvait pas être diagnostiqué en tant que réaction à un parasite, une tumeur, ou ayant une cause génétique.

Un deuxième spécimen portant un pseudo-arachnide fut capturé en 2001 et il devenu évident que ce trait appartenait à une espèce à part entière – Pseudocerastes urarachnoides (Bostanchi et al. 2006). Deux spécimens furent collecté en 2008 et leur queue fut filmée en action :

Bostanchi et al. (2006) firent l’hypothèse que la queue fortement modifiée était utilisé comme leurre. Pour tester cette hypothèse, Fathinia et Al (2009) introduire un poussin dans un bac contenant un serpent, après une demi-heure l’oiseau picora le bout de la queue de la vipère. Cette dernière fut ramenée vers la tête du prédateur et le poussin fut frappé et tué. Bien que les seuls animaux connus comme proie de P.urarachnoides soient des oiseaux, il n’est pas exclu que d’autres prédateurs des solifuges ou Wind Scorpions soient des proies potentielles (Fathinia et al. 2009). Mis à part la confirmation d’un leurre caudale, l’examen des spécimens vivants a également révélé que les écailles sont beaucoup plus importantes que celles de tout autre serpent iranien, peut-être due soit au gonflement du corps ou des muscles dermiques (Fathinia et al., 2009).

L’impressionnante et robuste tête de Pseudocerastes urarachnoides, de Fathinia & Rastegar-Pouyani (2010).

Il n’y a nul doute qu’il reste encore beaucoup à découvrir sur la biologie de la vipère à queue d’araignée. L’étendue de sa répartition n’est pas certaine, mais il a été récemment découvert qu’elle se chevauchait avec deux autres espèces de Pseudocerastes (Fathinia & RastegarPouyani 2010). Ces «serpents gypses», comme ils sont nommés par certains habitants, se trouvent dans des collines principalement de gypse et ont peu faire l’hypothèse qu’ils tendent des embuscades à leurs proies dans les buissons situés près de leurs terriers. Cependant, il y a des anecdotes à leur sujet mentionnant également des embuscades depuis les arbres (Fathinia et al. 2009).

MAJ : Nous avons enfin pu aller voir de nos propres yeux cette espèce dans la nature ! Le résumé de notre voyage en Iran est ici !

Iran212

 

Références :

Bostanchi, H. et al. (2006) A New Species of Pseudocerastes with Elaborate Tail Ornamentation from Western Iran (Squamata: Viperidae). Proceedings of the California Academy of Sciences 57(14) 443—450.

Fathinia, B. et al. (2009)  Notes on the Natural History of Pseudocerastes urarachnoides (Squamata: Viperidae). Russian Journal of Herpetology 16(2) 134—138.

Fathinia, B. & Rastegar-Pouyani, N. (2010) On the species of Pseudocerastes (Ophidia: Viperidae) in Iran. Russian Journal of Herpetology 17(4) 275—279.

__gaTracker(‘send’, ‘event’, ‘outbound-article’, ‘https://www.google.com/calendar/feeds/3i6mubl2vijv9th6mjrmkvhub0%40group.calendar.google.com/public/basic’, ‘xml’);
__gaTracker(‘send’, ‘event’, ‘outbound-article’, ‘https://www.google.com/calendar/ical/3i6mubl2vijv9th6mjrmkvhub0%40group.calendar.google.com/public/basic.ics’, ‘ical’);

This entry was posted in Herpétologie.

One Trackback

  1. […] (more or less) and attract birds and other insectivores … Described for the first in 2006 (read here), this endemic species of Iran is distributed on a small area to the Iraqi border. If we have to go […]

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé. Les champs requis sont marqué par *

*
*

CommentLuv badge