Recrutement pour montage d’un projet LIFE Amphibiens invasifs

Message diffusé auprès des adhérents de la Société Herpétologique de France
Cher(e)s adhérent(e)s, membres et partenaires SHF,

Nous vous diffusons aujourd’hui une annonce de recrutement.

Il s’agit d’un poste d’ingénieur d’étude (ou de recherche selon profil candidat) sur le montage d’un projet LIFE Amphibiens invasifs (espèces portes drapeaux du projet : Xénope lisse et Grenouille taureau).

NOTE : La date butoir pour réception des candidatures est fixée au 18 Juillet 2014.

Le poste est à pourvoir au 1er Septembre 2014, pour une durée de 6 mois.

La structure en charge du montage du LIFE – et par conséquent de ce poste sur 6 mois – est l’Université d’Angers (laboratoire GECCO) soutenue notamment par la DREAL Pays de la Loire, et en lien étroit avec d’autres partenaires (ONEMA, UICN, SHF,  et bien d’autres nationaux et régionaux).
En effet, ce projet s’inscrit dans la dynamique d’échanges et d’actions de partenaires faisant parti du groupe de travail national GT IBMA (Invasions Biologiques en Milieux Aquatiques).

Le dépôt du projet LIFE ainsi construit sera fait au printemps 2015.
Après validation/acceptation de celui-ci par la Commission Européenne, son portage serait assuré par la SHF.

Les candidatures sont à envoyer au plus vite aux 3 interlocuteurs suivants :

Jean Secondi, GECCO, Université d’Angers : jean.secondi@univ-angers.fr
Emmanuelle Sarat, UICN France : emmanuelle.sarat@uicn.fr
Maud Berroneau, SHF : maud.berroneau@lashf.fr
A diffuser largement dans vos réseaux respectifs – Merci !
Annonce à retrouver entre autre sur le site SHF : http://lashf.fr/stages_theses_emplois.php

Bien cordialement,


 

Recherche ingénieur en Ecologie niveau doctorat ou master 2

Mission : montage d’un programme européen Life de lutte contre un amphibien invasif

Contexte

Le  bassin  versant  de  la  Loire  couvre  20  %  du   territoire  français  métropolitain  et  inclut  des  zones humides  d’importance  internationale.  Le  Xénope  lisse  Xenopus  laevis  est  un  amphibien  originaire d’Afrique australe. Cette espèce a été introduite  il y a une trentaine d’année  sur le bassin de la Loire dans  les  Deux-Sèvres,  et  son  aire  de  distribution  s’étend  maintenant  aux  départements  adjacents.

Cette espèce  a  également  été introduite dans plusieurs zones du globe et elle est reconnue comme présentant  des  menaces  graves  pour  les  peuplements  des  milieux  aquatiques  locaux.  L’évaluation des différentes stratégies de lutte contre l’espèce doit être réalisée et des actions concrètes mises en place.  C’est  dans  ce  contexte  qu’une  demande  de  financement  dans  le  cadre  du  programme européen Life  sera déposée  en 2015. Le projet  implique directement  un réseau d’acteurs  constitué de  services  de  l’état,  de  collectivités  locales,  du  comité  français  de  l’UICN,  de  la  SHF  (Société Herpétologique  de  France),  d’associations  naturalistes  et  de  laboratoires  de  recherche.  Le  projet s’appuiera sur les opérations de lutte menées en Deux-Sèvres depuis plusieurs années, de mise à jour de l’aire de distribution menée en 2013 et 2014 et sur les premiers résultats d’une thèse débutée en 2014 dans le cadre d’un projet européen. Au cours de la mission proposée, on évaluera également la possibilité d’inclure dans le programme une autre espèce invasive du bassin de la Loire, la Grenouille taureau Lithobates catesbeianus. Le portage du projet Life sera réalisé par la SHF.

Missions et compétences

La  personne  sélectionnée  sera  recrutée  pour  6  mois  en  tant  qu’ingénieur  au  GECCO  à  l’Université d’Angers. Elle  assurera le montage technique et administratif du projet et la rédaction de l’ensemble des  documents  qui  seront  soumis.  Elle  animera  le  réseau  d’acteurs  et  interagira  avec  les  services instructeurs du Life. Les candidats titulaires d’un doctorat ou d’un master 2 en écologie devront avoir de solides  connaissances et compétences  dans le domaine des invasions biologiques, de la biologie de  la  conservation  ou  de  l’herpétologie.  Des  compétences  dans  les  3  domaines  sont  évidemment bienvenues.  Ils  devront  également  avoir  une  connaissance  des  acteurs  « non  académiques »  de  la biodiversité.  Une  expérience  dans  le  montage,  la  gestion  ou  la  coordination  de  projet  est souhaitable.  Ils devront  montrer de  fortes  aptitudes  organisationnelles et  de rigueur  pour mener à bien  la  mission  dont  l’essentiel  des  tâches  sera  de  nature  administratives.  Enfin,  les  candidats devront  montrer  leur  aptitude  à  échanger  avec  des  partenaires  internationaux.  Une  bonne connaissance de la langue anglaise est indispensable.

Informations sur le poste

  • Niveau de poste : Ingénieur d’étude ou de recherche (selon niveau de qualification)
  • Salaire mensuel : 1770 € net/mois maximum (selon niveau de qualification)
  • Durée de la mission : 1er septembre 2014 – 28 février 2015
  • Employeur : Université d’Angers
  • Localisation du poste : GECCO, Université d’Angers, Angers. Site : https://sites.google.com/site/geccoangers/
  • Permis B et véhicule : requis
  • Anglais : lu, écrit, parlé

Contacts

Jean Secondi, GECCO, Université d’Angers jean.secondi@univ-angers.fr
Emmanuelle Sarat, UICN France emmanuelle.sarat@uicn.fr
Maud Berroneau, SHF maud.berroneau@lashf.fr
Date limite d’envoi des candidatures : 18 juillet 2014
Modalité de candidature : courriel adressé aux 3 personnes contacts indiquées ci-dessus

This entry was posted in Herpétologieet marqué .

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé. Les champs requis sont marqué par *

*
*

CommentLuv badge